By Cap islande - Johan
Posted: Updated:
0 Comments

Faire des comparaisons entre deux cultures est délicat est subjectif. Aussi, je précise ici qu’il ne s’agit que d’une observation personnelle et parfaitement discutable autour d’un verre. Le travail en Islande est bien différent de celui en France. Plus libéré peut-être ?

L’entreprise française.

Majoritairement, le système managérial français est développé de sorte qu’une hiérarchie verticale est imposée. Elle structure toutes nos relations professionnelles et nous empêche, dans un grand nombre de cas, de nous exprimer librement face à notre N++. Une carrière épanouissante est, par définition, traduite par plusieurs aspects. Des paliers à gravir, des relations à entretenir ou encore par des compétences spécifiques à obtenir.

Ce système vous colle une étiquette et vous range dans une case. En supposant que vous n’aurez pas la possibilité de changer d’orientation.

Travail, verticale, islande

Bien que notre système éducatif évolue dans un sens plus polyvalent. Les initiatives personnelles ont également tendance à émerger. On ressent cependant encore un manque d’ouverture et de prise de risque des différentes générations.

Nos rêves de grandeur et de liberté nous ont-ils, tous, été vampirisés ?

Je ne dénigre pas ce système. Il nous assure une certaine stabilité ainsi qu’une spécialisation reconnue à travers le monde. De mon point de vue, changer de parcours professionnel est nécessaire. Le changement induit forcément une évolution. Et ceci ne peut qu’être source de richesse, de prise de position et de compréhension. Aussi, un changement d’orientation peut vous apporter un second souffle.

Moi je dis, oublions le linéaire et abandons-nous aux « zigzags ».

L’Islande en avance ou la France en retard ?

Les Islandais sont réputés être relativement directs dans la façon dont ils communiquent. C’est la culture du parler franc.

Cela est également vrai lors de vos échanges professionnels. Il ne faut  en effet pas se sentir offensé s’ils en arrivent parfois à être un peu trop directs.  En outre, les Islandais apprécient l’amitié et au lieu de se centrer exclusivement sur les affaires, il est normal que les plaisirs et les affaires soient entremêlés.

A partir de cette observation, on peut comprendre facilement que le travail n’est que l’arrière plan de leurs vies. Si les relations n’y sont pas enrichissantes ou si l’individu ne sent pas à sa place, il ira voir ailleurs sans se poser de questions.

La polyvalence est au cœur de leur système de travail. Les relations au sein d’une entreprise sont, sans contestation, horizontales.

travail, islande

De ce fonctionnement, les relations en entreprise sont plus transparentes. La pression est simplement annihilée et le travail n’est plus une contrainte. Il devient un temps de service communautaire.

Pourquoi cette différence de fonctionnement ? Scandinave VS Latin. Nos cultures dans un premier temps mais, pas que.

Pour mieux comprendre leur vision du travail, il me semble évident de prendre en compte plusieurs aspects de la société islandaise. Ainsi, leur histoire et leurs conditions de vie du passé jouent un rôle important dans ce constat.

La culture du « travail non chaland » par la culture de la survie !

Vivre un Islande vous apprend beaucoup en peu de temps. Les hivers y sont sombres et rudes. Les étés ne promettent que l’apparition du soleil de minuit.

En tant qu’expatrié, quand les éléments se déchainent, une seule chose me vient à l’esprit :

Comment la population a-t-elle survécu avant que toutes les infrastructures modernes n’arrivent ? (rappelons que la première centrale géothermique produisant de l’électricité a ouvert en 1969).

Géothermique, islande, travail

Crédit : Internet

…………..

Le point important réside dans le sens du mot « survivre ». Aujourd’hui encore, quand vous posez la question, l’islandais ne vit pas, il survit !

Ce n’est bien sûr qu’une théorie. Pour moi, leur histoire et les éléments naturel, auxquels ils sont confrontés, conditionnent leur vision du travail.

La famille, les amis, les plaisirs de la vie sont positionnés bien plus en avant que dans nos cultures occidentales.

Le travail n’étant qu’un loisir de plus. Il leur permet d’enrichir tous les autres aspects de la vie. Pour l’avenir ils n’ont qu’une seul réponse : *

*Hakunamatata

 

Related Posts

L’Iceland Airwaves Music Festival, enflamme la capitale Islandaise du 2 au 6 novembre 2016. En bref,...

Partir à la conquête des étendues sauvages de l’Islande est unique. L’équipement est l’aspect...

Le Cercle d’Or est l’opportunité d’avoir un aperçu des forces, des paysages et de l’histoire de...