By Cap Islande - Martin
Posted: Updated:
0 Comments

Jökulsárlón est l’un des lieux les plus visités du pays. J’ai beaucoup guidé dans cet endroit magique, qui malgré sa haute fréquentation, vaut le détour. La perspective offerte par cette lagune glaciaire emplie d’icebergs, avec le sublime glacier Vatnajökull en arrière-plan est grandiose. Découvrez ici les secrets de Jökulsárlón, perle de l’Islande.

 Jökulsárlón

Vue de Jökulsárlón, sous un ciel dégagé matinal.
@ Hélène Papion photography, tous droits réservés.

Un peu d’histoire…

Le lagon d’Iceberg n’existerait pas sans la langue glaciaire de Breiðamerkurjökull, la seconde plus grande du côté sud de la calotte du Vatnajökull. Cette langue glaciaire a en effet creusé une vallée au fur et à mesure du temps. Lorsqu’elle avance, elle la recouvre, et la découvre en se retirant. Lorsque les colons vikings sont arrivés au 10ème siècle, le climat était plus chaud en Islande, et le glacier était situé des dizaines de kilomètres plus au nord. Durant le petit âge glaciaire (débute aux alentours de 1 300 et se termine à la fin du XIXème), les glaciers avancent en Islande. La langue glaciaire se trouvait alors la où le rivage se trouve aujourd’hui. Depuis 1890, les glaciers fondent, et à une vitesse de plus en plus rapide depuis 15 ans, en raison du changement climatique. En reculant, la glace laisse alors place à une lagune qui fait aujourd’hui environ 22 km², et une profondeur de 250 mètres. Les blocs de glace situés sur le front de la langue glaciaire y chutent régulièrement, pour y fondre.

Jökulsárlón Breiðamerkurjökull

Évolution de la lagune de Jökulsárlón, en fonction de celle de la langue glaciaire de Breiðamerkurjökull. @ Earth Science Institute.

Un environnement hors-du-commun.

De par la présence de nombreux volcans présents sous la calotte glaciaire Vatnajökull, la glace emprisonne de nombreux sédiments volcaniques. Les icebergs qui flottent sur Jökulsárlón montrent donc des couleurs allant du bleu profond au noir saisissant de la cendre des volcans. La forme et la taille de ces blocs de glace offrent à l’imagination un spectacle méditatif. Lors des belles journées, le panorama est grandiose : vue sur le volcan Öræfajökull, sur le Vatnajökull comme une ligne blanche inatteignable, et sur la langue glaciaire Breiðamerkurjökull qui en descend à une vitesse que l’être humain ne peut voir. Au contraire, lors des jours brumeux et nuageux, la mysticité s’empare du lieu.

Jökulsárlón

Vue de Jökulsárlón, un jour brumeux. @ Hélène Papion Photography, tous droit réservés.

La lagune de Jökulsárlón est reliée à l’océan par la rivière Jökulsá, enjambée par la route 1 circulaire. Ainsi, le lien avec l’océan permet aux plus petits icebergs de passer en Atlantique, mais pas que. Les poissons passent dans la lagune, et les phoques profitent de cette aubaine pour y profiter d’une nourriture abondante. Vous pouvez les observer en train de nager, ou de se reposer sur les blocs de glace de la lagune de Jökulsárlón.

phoques Jökulsárlón

Phoques sur la glace à Jökulsárlón. @ Cap Islande, tous droits réservés

Un monde qui change.

Jökulsárlón est un endroit représentant la terre qui change tout le temps de par la géologie, de par l’érosion, mais aujourd’hui aussi de par l’activité humaine. Le lagon grandit avec la fonte du Vatnajökull, et le rivage fait de sédiments glaciaires évolue rapidement. L’Homme doit s’adapter dans cet environnement en constante évolution. Selon certaines théories, avec le temps et le recul des glaciers, un fjord pourrait naître à cet endroit, car le canyon creusé par le glacier est très profond bien que rempli aujourd’hui en partie par les sédiments.

Tout ceci fait de Jökulsárlón un endroit à voir en Islande, de par ses paysages, sa riche biodiversité ainsi que par ce qu’il représente au niveau climatique et géologique. Entre océan, glacier et volcan ; comme un condensé d’Islande.

Jökulsárlón se trouve sur la route numéro 1 à 57km de Skaftafell et à 80km de Höfn.

Jökulsárlón Icebergs

Icebergs à Jökulsárlón.
@ Cap Islande, tous droits réservés

Related Posts

Le Cercle d’Or est l’opportunité d’avoir un aperçu des forces, des paysages et de l’histoire de...

L’Islande en hiver, c’est un peu comme s’aventurer au nord du mur de « Games of Thrones ». Où du moins...

Il y a un nombre de richesses étonnantes en Islande, dans la nature ou à Reykjavik. Voici notre...