By Cap Islande - Martin
Posted: Updated:
1 Comment

Il y a de ses territoires où les mots manquent au sentiments qu’ils invoquent. Les Fjords de l’ouest représentent la région la plus à l’ouest de l’Europe (si l’on compte l’Islande en Europe bien sûr). Fjords profonds, montagnes imposantes ou petits village de pêcheurs. C’est sans aucun doute l’un des endroits le plus reculé et l’un des plus impressionnant d’Islande.

Comme une main s’enfonçant au coeur de l’Atlantique Nord, les fjords de l’ouest ne sont reliés au reste de l’île que par un fin bras de terre. Un lien faisant office de porte d’entrée vers un territoire sauvage, où les fjords s’enchaînent sans fin. Cette côte dentelée constitue les 1/3 de la facade maritime du pays. Vestfirðir est l’une des 8 régions d’Islande, la plus isolée. La capitale des Fjords de l’ouest est Isafjorður.

Les Westfjords, comme souvent nommés, ont la densité de population la plus faible du pays, avec seulement 0,3 habitants/Km². Peuplée d’environ 7 400 habitants, c’est également la région la moins développée du pays. En effet, en raison de son isolement, les fjords du nord-ouest sont restés très pauvres jusque récemment, composés d’une population composée majoritairement de pêcheurs. Une vie tournée vers la mer, marquée par de nombreuses catastrophes maritimes. Une vie qui endurcissait les hommes, dans la région où les températures moyennes sont les plus basses du pays. Des hivers longs et sombres, qui ont emprunt la région d’une culture païenne et d’histoires de sorcières. Bien heureusement, la situation très au nord de la région en fait une destination de taille pour y observer le soleil de minuit.

Les terres des Fjords de l’ouest sont géologiquement les terres les plus anciennes d’Islande. Sa côte extrêmement découpée rendent la circulation entre les villes très longue, et très compliquée durant l’hiver arctique. L’activité volcanique de la région, en raison de la distance avec la dorsale médio-océanique y est éteinte. De nombreuses sources d’eau chaudes naturelles y sont cependant cachées.

Le nombre de touristes y est le plus faible d’Islande. Il faut en effet le mériter afin de se rendre sur cette péninsule, qui n’est pas reliée à la route 1. Profiter d’une nature intacte en toute tranquillité, loin des parcours classiques du tourisme, entre océan et montagne. Il y a de nombreuses excursions à réaliser, loin des sentiers battus. Les fjords de l’ouest sont également réputés pour ses nombreux treks estivaux. Comme dans la grandiose réserve naturelle d’Hornstrandir. Cascades, falaises à couper le souffle, fjords, faune sauvage typique, les fjords de l’ouest ont quelque chose de spécial et d’envoutant. L’attirance vers une nature encore préservée est ce que chaque personne visitant cette région ressent. Un profond respect pour un environnement grandiose, bien au-delà du monde réel.

Isafjordur, Fjords de l'ouest

Vue de la capitale des Fjords de l’Ouest, Isafjorður. Hélène Papion Photography. Tous droits réservés

 

 

 

 

Related Posts

Sorry, nothing here!

  • Jennifer

    Merci pour ce bel article sur les fjords de l’ouest.
    Je pars en mai pour deux mois de trek et les fjords de l’ouest sont ma priorité.
    Je vais visiter le Hornstandir bien évidemment.
    Il me tarde de réaliser mon rêve, je compte chaque jour maintenant, aujourd’hui il m’en reste 74.
    Je viens de découvrir votre site grâce à Instagram. Je pense qu’il va m’aider dans cette attente difficile.
    Encore un grand merci pour vos écrits.
    Jennifer.